< Retour FAQ PLOMBERIE.FR - Questions & Réponses > FAQ - Questions & Réponses - Plomberie

FAQ : Questions et réponses sur les produits de l'univers Plomberie



Des explications sur le fonctionnement, l'utilisation et la pose de produits de plomberie pour vous permettre de mieux comprendre, choisir, acheter et réaliser des installations ou réparations de plomberie dans votre logement.

Une question à laquelle nous n'avons pas répondu ? Envoyez nous votre question : cliquez ici


Questions sur le produit : Bouche d'arrosage


Q n°14 : A quoi sert La bouche d'arrosage ?
R : -Les bouches d’arrosage sont des points de puisage enterrés, destinés à l’arrosage des jardins.

Q n°15 : A quoi sert la bouche d'arrosage incongelable?
R : La bouche d'arrosage incongelable permet de puiser de l'eau même en hiver. En cas de non fonctionnement, pas la peine de vidanger la vanne, le système "incongelable" protège des basses températures.

Q n°16 : Comment fonctionne le système "incongelable"?
R : Dans le tube cuivre d’arrivée d’eau est inséré un tube contenant du CO2. Le dioxyde de carbone possède la propriété de transmettre les calories de la terre jusqu’à la vanne (système statique: pas de pièces en mouvement, pas d’électricité, ... )

Q n°17 : Où dois-je installer ma bouche d'arrosage?
R : A l'extérieur, dans le jardin. C'est un point de puisage pour l'arrosage.

Q n°18 : Le soleil ne risque-t-il pas de décolorer le vert du couvercle?
R : La bouche d'arrosage est en polypropylène traité anti-UV. La couleur ne peut pas s'altérer.

Q n°19 : Comment installer le système "incongelable" ?
R : La tige de cuivre permettant de récupérer les calories est à enfoncer à 90 cm dans la terre.

Q n°20 : Quelle vanne dois-je prévoir d'installer dans la bouche ?
R : Aucune, la vanne est livrée avec la bouche. Elle est monobloc, en laiton.

Q n°21 : Ma tondeuse ne risque-t-elle pas de broyer le couvercle ?
R : Le couvercle est clipsé sur la bouche. Le couvercle ne s'ouvre pas, même au passage de la tondeuse.

Q n°22 : Mon tuyau d'arrosage risque de se plier, puis de percer ?
R : Non, la vanne monobloc en laiton, est coudée afin d'éviter les cassures en charge, et les pliures à vide.

Q n°23 : Que faire si la bouche se remplie d'eau ?
R : Le fond de la bouche est muni d'un orifice d'évacuation qui élimine l'eau de déversement ou de condensation.


Questions sur le produit : Antipollution à double purge


Q n°46 : A quoi sert le clapet antipolluton ?
R : La fonction d'un clapet antipollution est d'éviter les retours d'eau d'une installation. Il évite que l'eau de l'installation privative qui pourrait être polluée, ne reflue dans le réseau public.

Q n°47 : Est-ce un organe obligatoire ?
R : C'est une obligation légale que de poser un clapet antipollution en amont d'une installation.

Q n°48 : Quelle pression peut-il supporter ?
R : La pression maximum d'utilisation est de 16 bar pour les références 2115-20, 2116-20, 1122-78, 1122-58, de 18 bar pour les références 110-33, 11-40 et de 25 bar pour les référence de 110-12 à 110-26.

Q n°49 : Où dois-je installer mon clapet antipollution sur mon installation ?
R : En tête d'installation, juste derrière le compteur d'eau.

Q n°50 : Dans quel sens dois-je poser mon clapet antipollution ?
R : Le clapet antipollution est multi-position. Il fonctionne aussi bien horizontalement, que verticalement. Par contre, il faut respecter le sens de l'eau indiqué par la flèche gravée sur le corps.

Q n°51 : A quoi servent les double purges ?
R : Elles permettent de nettoyer le clapet en amont et en aval de celui-ci.

Q n°52 : Comment puis-je raccorder mon clapet antipollution ?
R : Les 110-xx sont double femelles et acceptent tout raccords filetés dans le diamètre indiqué. Les 2115-20, 2116-20, 1122-58 et 1122-78 sont mâles 20/27 et écrou tournant 20/27.

Q n°53 : Existe-t-il un réglage à effectuer sur ce type de matériel ?
R : Le matériel est livré prêt à l'emploi. Il ne nécessite aucun réglage.

Q n°54 : L'eau ne circule pas ! ?
R : Si l'eau ne circule pas dès l'installation du clapet, vérifier qu'il ne soit pas monter à l'envers. Si l'eau ne circule plus après quelque temps d'utilisation, il est impératif de le nettoyer en démontant les purges. Dans ce cas, il parait nécessaire de monter un filtre avant le clapet.

Q n°55 : Peut-on faire circuler de l'eau chaude à travers ce clapet ?
R : Il est possible de faire circuler de l'eau jusqu'à 100°C.


Questions sur le produit : Compteur d'eau divisionnaire


Q n°66 : A quoi sert le compteur d'eau ?
R : Le compteur d'eau sert à comptabiliser la quantité d'eau consommé

Q n°67 : Quel sont les différentes technologies de compteur ?
R : Il exista 3 sortes de compteurs: 1- compteur à jet unique (le flux d'eau fait tourner une turbine, la quantité d'eau est proportionnelle à la vitesse de l'eau), 2- compteur à jet multiple (plusieurs jets font tourner une turbine, la quantité d'eau est proportionnelle à la vitesse de l'eau. Ce système est plus précis qu'à jet unique), 3- compteur volumétrique (c'est le volume d'eau qui fait tourner une roue excentrée (la comptabilisation du volume d'eau est directe, c'est un compteur très précis)

Q n°68 : Vos compteurs peuvent-ils servir à facturation?
R : Tous nos compteurs sont agréés par le SIM (Service des Instruments de Mesure). A chaque vente, nous reversons, à cet organisme, une taxe. Ainsi, chaque compteur peux servir à facturation sans litige possible.

Q n°69 : Qu'est-ce que le calibre d'un compteur?
R : C'est le diamètre de passage d'eau à l'entrée du compteur. Le diamètre de raccordement est fonction du calibre. Ainsi, calibre 15 se raccorde en 20/27, calibre 20 se raccorde en 26/34, calibre 25 se raccorde en 26/34

Q n°70 : Qu'est-ce que la classe d'un compteur ?
R : Il existe 4 classes de précision: A, B, C, D uniquement en eau chaude. Cette classe définie la plage de débit sur laquelle le compteur doit maintenir sa précision. A est la plage de débit la plus étroite, D la plus large (plus on monte dans l’alphanumérique, plus le compteur est précis).

Q n°71 : Quels sont les différents types de cadran?
R : Il existe des cadrans immergés dont la transmission et le cadran sont noyés dans l'eau comptabilisée. Des cadrans à rouleaux encapsulés qui sont protégés dans un bain de glycérine. Des cadrans secs dont la transmission magnétique assurent une parfaite étanchéité entre turbine et cadran.

Q n°72 : Où dois-je installer mon compteur d'eau sur mon installation ?
R : A l'entrée du logement.

Q n°73 : Dans quel sens dois-je poser mon compteur d'eau ?
R : Le compteur possède, gravé sur le corps, un sens de circulation. Il est impératif de respecter ce sens pour un bon fonctionnement du compteur.

Q n°74 : Quelle lecture va apparaitre sur mon écran ?
R : Sur l'écran, la lecture de la quantité d'eau consommée est directe, en m3 (1 m3 = 1000 litres). Les chiffres en rouge (derrière la virgule) expriment les fractions de m3. Le troisième chiffre après la virgule correspond aux litres.

Q n°75 : Comment faire pour ne pas retourner le compteur ?
R : Les robinets ou vannes avant et après compteur possèdent un orifice sur l'écrou tournant afin de plomber le compteur. Il y a également la possibilité d'installer sur ces mêmes écrous des bagues d'inviolabilité

Q n°76 : Existe-t-il un réglage à effectuer sur ce type de matériel ?
R : Le matériel est livré prêt à l'emploi. Il ne nécessite aucun réglage.

Q n°77 : Pourquoi mon compteur tourne-t-il à l'envers ?
R : Le compteur a été monté à l'envers. Le sens de circulation du fluide n'a pas été respecté.

Q n°78 : Quelle est la température maximum d'utilisation ?
R : Pour les compteur eau froide, la température de l'eau ne doit pas excéder 30°C. Pour les compteur eau chaude, la température maximum est de 90°C.


Questions sur le produit : Réducteur de pression


Q n°91 : A quoi sert le réducteur de pression ?
R : Le réducteur a pour fonction d'abaisser la pression du réseau pour avoir, en statique, à l'intérieur d'une habitation, 3 bar. Cette réduction de pression ne s'accompagne pas d'une modification du débit.

Q n°92 : Le réducteur de pression protège-t-il l'installation des surpressions ou des coups de bélier ?
R : Le réducteur agit sur la pression amont amont afin d'avoir une pression aval de 3 bar. Si une surpression survient, le Δp se retrouve sur la pression aval.

Q n°93 : Quelle pression peut-il supporter ?
R : La pression maximum d'utilisation est de 20 bar.

Q n°94 : Où dois-je installer mon réducteur sur mon installation ?
R : En tête d'installation, juste derrière le compteur d'eau.

Q n°95 : Dans quel sens dois-je poser mon réducteur ?
R : Le réducteur de pression est multi-position. Il fonctionne aussi bien horizontalement, que verticalement.

Q n°96 : Puis-je installer un manomètre sur mon réducteur ?
R : Une prise manomètre 8/13 est installée sous le réducteur. Le manomètre porte la référence 691-08.

Q n°97 : Comment puis-je raccorder mon réducteur ?
R : Le réducteur est, selon les références, double male ou double femelle. Il accepte donc un raccord fileté ou taraudé dans le diamètre indiqué.

Q n°98 : Comment puis-je régler mon réducteur ?
R : Le réducteur est pré-réglé à 3 bar pour une pression amont de 8 bar. Si le pré-réglage ne convient pas, il suffit de dévisser le bouchon supérieur et, avec une clé 6 pans, régler la pression aval.

Q n°99 : Que se passe-t-il si le réducteur se met à fuir ?
R : Si, par inadvertance, le réducteur se mettait à fuir, ce serait par l'axe de réglage. Le bouchon qui protège cet axe est muni d'un joint torique qui garanti l'étanchéité du matériel.

Q n°100 : Quelle est la garantie sur ce type de matériel ?
R : Ce matériel est garanti 5 ans à partir de la date de fabrication qui est gravée sur le corps du réducteur.


Questions sur le produit : Tube PER nu


Q n°101 : A quoi sert le PER nu ?
R : Le PER a pour fonction de faire circuler l'eau dans un circuit de PCBT. Il peut aussi servir au remplacement d'un tube en dalle.

Q n°102 : Quel est l'intérêt de PER BAO ?
R : Le système BAO (Barrière Anti-Oxygène) est un moyen de rendre hermétique (pas de passage d'air) le tube. En effet, dans un PCBT, la température de l'eau, n'excède pas 40°C. Si cette eau collecte de l'air (qui traverse le tube);

Q n°103 : Quels sont les limites de température et de pression de ce matériau ?
R : La température maximum est de 90°C et la pression max de 6 bar.

Q n°104 : Quels raccords utiliser pour installer le tube PER sur un collecteur ?
R : Il existe 4 sortes de raccords pour fixer le tube PER: 1- les raccords à compression qui ne nécessitent aucun outillage spécifique. 2- les raccords 3/4 EK, qui ne nécessitent aucun outillage particulier. 3- les raccords à glissement qui nécessitent l'utilisation d'une pince à glissement. 4- les raccords à sertir qui nécessitent un pince à sertir équipée d'une machoire de type H (la compatibilité pour cette sorte de raccord est entre le raccord et la machoire).

Q n°105 : Dois-je traiter, chimiquement, l'eau circulant dans ce tube ?
R : Dans une installation PCBT, il est impératif de traiter l'eau circulant dans les tubes PER. Pour éviter ce traitement, il est conseillé d'utiliser du tube PER BAO;

Q n°106 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes PER sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°107 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube PER, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au PER, par exemple, la référence 227.

Q n°108 : Que faire si j'ai pincé mon tube ?
R : Un pincement sur le tube PER est une faiblesse dans la structure de celui-ci qui pourra occasionné, à terme, une fuite. Si le tube PER est pincé, la seule solution est de le remplacer.

Q n°109 : Que faire si le tube a été exposé à une flamme?
R : La structure de PER n'est pas conçue pour être chauffée au-delà de 90°C et, de plus directement par une flamme. Si le tube a été chauffé dans ces conditions, la seule solution est de le remplacer.

Q n°110 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube PER ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Tube PER prégainé et double


Q n°111 : A quoi sert le PER prégainé ?
R : Le PER prégainé a pour fonction de faire circuler l'eau dans un circuit de chauffage ou sanitaire.L'installation est, en général, noyée dans la dalle (hydrocablé).

Q n°112 : Quel est l'intérêt de PER prégainé double ?
R : Le tube PER prégainé double est constitué par 2 tubes PER prégainés rouge et bleu. Les 2 gaines sont collés sur une dizaine de cm, tous les 30 cm. Ce tube est très interressant quand on veut dérouler un réseau sanitaire ou chauffage.

Q n°113 : Quels sont les limites de température et de pression de ce matériau ?
R : La température maximum est de 90°C et la pression max de 6 bar.

Q n°114 : Quels raccords utiliser pour installer le tube PER sur un collecteur, ou sur n'importe quel matériel terminal ?
R : Il existe 4 sortes de raccords pour fixer le tube PER: 1- les raccords à compression qui ne nécessitent aucun outillage spécifique. 2- les raccords 3/4 EK, qui ne nécessitent aucun outillage particulier. 3- les raccords à glissement qui nécessitent l'utilisation d'une pince à glissement. 4- les raccords à sertir qui nécessitent un pince à sertir équipée d'une machoire de type H (la compatibilité pour cette sorte de raccord est entre le raccord et la machoire).

Q n°115 : Puis-je changer le tube quand l'ensemble, tube + gaine est installé en dalle ?
R : Si le tube, installé en dalle est détérioré, il est impératif de le changer. Pour cela, il suffit de changer le tube intérieur par un tube PER nu.

Q n°116 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes PER sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°117 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube PER, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au PER, par exemple, la référence 227.

Q n°118 : Que faire si j'ai pincé mon tube ?
R : Un pincement sur le tube PER est une faiblesse dans la structure de celui-ci qui pourra occasionné, à terme, une fuite. Si le tube PER est pincé, la seule solution est de le remplacer.

Q n°119 : Que faire si le tube a été exposé à une flamme?
R : La structure de PER n'est pas conçue pour être chauffée au-delà de 90°C et, de plus directement par une flamme. Si le tube a été chauffé dans ces conditions, la seule solution est de le remplacer.

Q n°120 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube PER ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Réducteur de pression 195-xx


Q n°142 : A quoi sert le réducteur de pression ?
R : Le réducteur a pour fonction d'abaisser la pression du réseau pour avoir, en statique, à l'intérieur d'une habitation, 3 bar. Cette réduction de pression ne s'accompagne pas d'une modification du débit.

Q n°143 : Le réducteur de pression protège-t-il l'installation des surpressions ou des coups de bélier ?
R : Ce réducteur est un régulateur. Quelle que soit la pression amont, il stabilse la pression aval sur la valeur réglée.

Q n°144 : Quelle pression peut-il supporter ?
R : La pression maximum d'utilisation est de 20 bar.

Q n°145 : Où dois-je installer mon réducteur sur mon installation ?
R : En tête d'installation, juste derrière le compteur d'eau.

Q n°146 : Dans quel sens dois-je poser mon réducteur ?
R : Le réducteur de pression est multi-position. Il fonctionne aussi bien horizontalement, que verticalement.

Q n°147 : Puis-je installer un manomètre sur mon réducteur ?
R : Une prise manomètre 8/13 est installée sous le réducteur. Le manomètre porte la référence 691-08.

Q n°148 : Comment puis-je raccorder mon réducteur ?
R : Ce réducteur est double femelle. Il accepte donc un raccord fileté dans le diamètre indiqué.

Q n°149 : Comment puis-je régler mon réducteur ?
R : Le réducteur est pré-réglé à 3 bar pour une pression amont de 8 bar. Si le pré-réglage ne convient pas, il suffit de dévisser le bouchon supérieur et, avec une clé 6 pans, régler la pression aval.

Q n°150 : Que se passe-t-il si le réducteur se met à fuir ?
R : Si, par inadvertance, le réducteur se mettait à fuir, ce serait par l'axe de réglage. Le bouchon qui protège cet axe est muni d'un joint torique qui garanti l'étanchéité du matériel.

Q n°151 : Quelle est la garantie sur ce type de matériel ?
R : Ce matériel est garanti 5 ans à partir de la date de fabrication qui est gravée sur le corps du réducteur.


Questions sur le produit : Tube Multicouche nu


Q n°442 : A quoi sert le tube multicouche nu ?
R : Le tube multicouche nu sert à la distribution d'eau froide et d'eau chaude sanitaire, à la distribution d'eau de chauffage par radiateur, par plancher chauffant, et à la distribution d'eau glacée.

Q n°443 : Quel est l'intérêt d'utiliser du tube multicouche ?
R : Composé de PER avec un film d'aluminium à l'intérieur, le tube multicouche offre que des avantages: montage facile et sans soudure, excellente fiabilité dans le temps, imperméable à l'oxygène, faible dilatation thermique, esthétique.

Q n°444 : Quelles sont les caractéristiques de votre tube multicouche ?
R : L'intérieur et l'extérieur du tube est composé de PER haute densité (PEX) qui confèrent à notre tube des performances élevées: température max de 95°C et 110°C en pointe, une pression max de 10 bar. Le film intérieur en aluminium fait une épaisseur de 0,40 mm et est soudé bord à bord ce qui garantit une haute durabilité, une excellente étanchéité et l'indéformabilité du tube.

Q n°445 : Quelles sont les normes de votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB, N°: 14/05-987*02. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr

Q n°446 : Puis-je utiliser votre tube multicouche et des raccords de marque concurrente ?
R : L'avis technique délivré par le CSTB est pour l'ensemble tube + raccords. Si vous dissociez le système, la garantie ne pourra pas s'appliquer en cas de problème.

Q n°447 : Quels sont les limites de température et de pression de ce matériau ?
R : La température maximum est de 95°C et la pression max de 10 bar.

Q n°448 : Quels raccords utiliser pour installer le tube PER sur un collecteur, ou sur n'importe quel matériel terminal ?
R : Il existe 4 sortes de raccords pour fixer le tube multicouche: 1- les raccords à compression qui ne nécessitent aucun outillage spécifique. 2- les raccords 3/4 EK, qui ne nécessitent aucun outillage particulier. 3- les raccords à sertir en matériau de synthèse qui nécessitent l'utilisation d'une pince à sertir de type Th (He pour le diamètre 32). 4- les raccords à sertir en laiton qui nécessitent un pince à sertir équipée d'une machoire de type Th (He pour le diamètre 32), la compatibilité pour cette sorte de raccord est entre le raccord et la machoire.

Q n°449 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes multicouche sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°450 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube multicouche, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au multicouche, par exemple.

Q n°451 : Que faire si j'ai pincé mon tube ?
R : Un pincement sur le tube multicouche est une faiblesse dans la structure de celui-ci qui pourra occasionné, à terme, une fuite. Si le tube multicouche est pincé, la seule solution est de le remplacer.

Q n°452 : Que faire si le tube a été exposé à une flamme?
R : La structure de multicouche n'est pas conçue pour être chauffée au-delà de 95°C et, de plus directement par une flamme. Si le tube a été chauffé dans ces conditions, la seule solution est de le remplacer.

Q n°453 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Tube Multicouche Gainé


Q n°454 : A quoi sert le tube multicouche gainé ?
R : Le multicouche gainé a pour fonction de faire circuler l'eau dans un circuit de chauffage ou sanitaire.L'installation est, en général, noyée dans la dalle (hydrocablé).

Q n°455 : Quel est l'intérêt d'utiliser du tube multicouche ?
R : Composé de PER avec un film d'aluminium à l'intérieur, le tube multicouche offre que des avantages: montage facile et sans soudure, excellente fiabilité dans le temps, imperméable à l'oxygène, faible dilatation thermique, esthétique.

Q n°456 : Quelles sont les caractéristiques de votre tube multicouche ?
R : L'intérieur et l'extérieur du tube est composé de PER haute densité (PEX) qui confèrent à notre tube des performances élevées: température max de 95°C et 110°C en pointe, une pression max de 10 bar. Le film intérieur en aluminium fait une épaisseur de 0,40 mm et est soudé bord à bord ce qui garantit une haute durabilité, une excellente étanchéité et l'indéformabilité du tube.

Q n°457 : Quelles sont les normes de votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB, N°: 14/05-987*02. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr

Q n°458 : Puis-je utiliser votre tube multicouche et des raccords de marque concurrente ?
R : L'avis technique délivré par le CSTB est pour l'ensemble tube + raccords. Si vous dissociez le système, la garantie ne pourra pas s'appliquer en cas de problème.

Q n°459 : Quels sont les limites de température et de pression de ce matériau ?
R : La température maximum est de 95°C et la pression max de 10 bar.

Q n°460 : Quels raccords utiliser pour installer le tube PER sur un collecteur, ou sur n'importe quel matériel terminal ?
R : Il existe 4 sortes de raccords pour fixer le tube multicouche: 1- les raccords à compression qui ne nécessitent aucun outillage spécifique. 2- les raccords 3/4 EK, qui ne nécessitent aucun outillage particulier. 3- les raccords à sertir en matériau de synthèse qui nécessitent l'utilisation d'une pince à sertir de type Th (He pour le diamètre 32). 4- les raccords à sertir en laiton qui nécessitent un pince à sertir équipée d'une machoire de type Th (He pour le diamètre 32), la compatibilité pour cette sorte de raccord est entre le raccord et la machoire.

Q n°461 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes multicouche sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°462 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube multicouche, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au multicouche, par exemple.

Q n°463 : Que faire si j'ai pincé mon tube ?
R : Un pincement sur le tube multicouche est une faiblesse dans la structure de celui-ci qui pourra occasionné, à terme, une fuite. Si le tube multicouche est pincé, la seule solution est de le remplacer.

Q n°464 : Que faire si le tube a été exposé à une flamme?
R : La structure de multicouche n'est pas conçue pour être chauffée au-delà de 95°C et, de plus directement par une flamme. Si le tube a été chauffé dans ces conditions, la seule solution est de le remplacer.

Q n°465 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Tube Multicouche Isolé


Q n°466 : A quoi sert le tube multicouche isolé ?
R : Le multicouche isolé a pour fonction de faire circuler l'eau dans un circuit de chauffage ou sanitaire.La canalisation traversant des zones non chauffées, le tube multicouche isolé est totalement adapté pour éviter les déperditions de chaleur.

Q n°467 : Quelle est l'épaisseur de l'isolant ?
R : Le tube multicouche isolé est livré avec son isolant installé sur le tube. Le diamètre de l'isolant est de 13 mm.

Q n°468 : Quel est l'intérêt d'utiliser du tube multicouche ?
R : Composé de PER avec un film d'aluminium à l'intérieur, le tube multicouche offre que des avantages: montage facile et sans soudure, excellente fiabilité dans le temps, imperméable à l'oxygène, faible dilatation thermique, esthétique.

Q n°469 : Quelles sont les caractéristiques de votre tube multicouche ?
R : L'intérieur et l'extérieur du tube est composé de PER haute densité (PEX) qui confèrent à notre tube des performances élevées: température max de 95°C et 110°C en pointe, une pression max de 10 bar. Le film intérieur en aluminium fait une épaisseur de 0,40 mm et est soudé bord à bord ce qui garantit une haute durabilité, une excellente étanchéité et l'indéformabilité du tube.

Q n°470 : Quelles sont les normes de votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB, N°: 14/05-987*02. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr

Q n°471 : Puis-je utiliser votre tube multicouche et des raccords de marque concurrente ?
R : L'avis technique délivré par le CSTB est pour l'ensemble tube + raccords. Si vous dissociez le système, la garantie ne pourra pas s'appliquer en cas de problème.

Q n°472 : Quels sont les limites de température et de pression de ce matériau ?
R : La température maximum est de 95°C et la pression max de 10 bar.

Q n°473 : Quels raccords utiliser pour installer le tube PER sur un collecteur, ou sur n'importe quel matériel terminal ?
R : Il existe 4 sortes de raccords pour fixer le tube multicouche: 1- les raccords à compression qui ne nécessitent aucun outillage spécifique. 2- les raccords 3/4 EK, qui ne nécessitent aucun outillage particulier. 3- les raccords à sertir en matériau de synthèse qui nécessitent l'utilisation d'une pince à sertir de type Th (He pour le diamètre 32). 4- les raccords à sertir en laiton qui nécessitent un pince à sertir équipée d'une machoire de type Th (He pour le diamètre 32), la compatibilité pour cette sorte de raccord est entre le raccord et la machoire.

Q n°474 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes multicouche sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°475 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube multicouche, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au multicouche, par exemple.

Q n°476 : Que faire si j'ai pincé mon tube ?
R : Un pincement sur le tube multicouche est une faiblesse dans la structure de celui-ci qui pourra occasionné, à terme, une fuite. Si le tube multicouche est pincé, la seule solution est de le remplacer.

Q n°477 : Que faire si le tube a été exposé à une flamme?
R : La structure de multicouche n'est pas conçue pour être chauffée au-delà de 95°C et, de plus directement par une flamme. Si le tube a été chauffé dans ces conditions, la seule solution est de le remplacer.

Q n°478 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube PER ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Raccords Multicouche PVDF


Q n°479 : A quoi servent les raccords multicouche en PVDF ?
R : Ces raccords, en matériau de synthèse, permettent de lier 2 tubes multicouche ensemble. Ces raccords ne possèdent ni filetage, ni taraudage. Pour raccorder un appareil équipé d'un pas de vis, il faut utiliser un raccord en laiton

Q n°480 : Quel est l'intérêt d'ébavurer du tube multicouche ?
R : L'ébavuragee est une étape indispensable si l'on veut sertir un tube multicouche. Cette opération ébavure le tube, donc enlève les éventuelles bavures suite à la coupe du tube et, permet d'introduire le tube dans le raccord sans risque d'abimer le joint torique interne.

Q n°481 : Quelles sont les normes de votre tube multicouche ?
R : Nos raccords possèdent un Avis Technique délivré par le CSTB, N°: 14/05-987*02. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr

Q n°482 : Puis-je utiliser vos raccords multicouche avec un tube de marque concurrente ?
R : L'avis technique délivré par le CSTB est pour l'ensemble tube + raccords. Si vous dissociez le système, la garantie ne pourra pas s'appliquer en cas de problème.

Q n°483 : Quels sont les limites de température de ce matériau ?
R : Ces raccords résistent à des températures de -40°C à +150°C.

Q n°484 : Quel outil dois-je utliser pour sertir ce type de raccord ?
R : Pour sertir ce type de raccord, il est nécessaire d'avoir une pince à sertir équipée d'une machoire Th (He pour le diamètre 32). La compatibilité est entre le raccord et la machoire.

Q n°485 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes multicouche sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°486 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube multicouche, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au multicouche, par exemple.

Q n°487 : Comment faire pour dessertir un raccord sur le tube ?
R : Une fois serti, le raccord est indémontable. Pour le remplacer, il faut couper le tube.

Q n°488 : Que faire si le raccord a été exposé à une flamme?
R : La structure du PVDF n'est pas conçue pour être chauffée au-delà de150°C et, de plus, directement par une flamme. Si le raccord a été chauffé dans ces conditions, la seule solution est de le remplacer.

Q n°489 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Raccords Multicouche Laiton


Q n°490 : A quoi servent les raccords multicouche en laiton ?
R : Ces raccords en laiton, permettent de lier 2 tubes multicouche ensemble ou à raccorder un appareil terminal au canalisations multicouche.

Q n°491 : Quel est l'intérêt d'ébavurer du tube multicouche ?
R : L'ébavurage est une étape indispensable si l'on veut sertir un tube multicouche. Cette opération ébavure le tube, donc enlève les éventuelles bavures suite à la coupe du tube et, permet d'introduire le tube dans le raccord sans risque d'abimer les 2 joints toriques internes.

Q n°492 : Quelles sont les normes de votre tube multicouche ?
R : Nos raccords possèdent un Avis Technique délivré par le CSTB, N°: 14/05-987*02. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr

Q n°493 : Puis-je utiliser vos raccords multicouche avec un tube de marque concurrente ?
R : L'avis technique délivré par le CSTB est pour l'ensemble tube + raccords. Si vous dissociez le système, la garantie ne pourra pas s'appliquer en cas de problème.

Q n°494 : Quel outil dois-je utliser pour sertir ce type de raccord ?
R : Pour sertir ce type de raccord, il est nécessaire d'avoir une pince à sertir équipée d'une machoire Th (He pour le diamètre 32). La compatibilité est entre le raccord et la machoire.

Q n°495 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes multicouche sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°496 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube multicouche, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au multicouche, par exemple.

Q n°497 : Comment faire pour dessertir un raccord sur le tube ?
R : Une fois serti, le raccord est indémontable. Pour le remplacer, il faut couper le tube.

Q n°498 : Que faire si le raccord a été exposé à une flamme?
R : Ce type de raccord n'est pas conçu pour être exposé à une flamme car celle-ci pourrait endommagée les joints toriques en caoutchouc situés sous la bague

Q n°499 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Raccords Multicouche à Compression


Q n°500 : A quoi servent les raccords multicouche à compression ?
R : Ces raccords en laiton, permettent de lier 2 tubes multicouche ensemble ou à raccorder un appareil terminal au canalisations multicouche. L'avantage de ce type de raccord, c'est qu'il ne nécessite aucun outillage particulier.

Q n°501 : Quel est l'intérêt d'ébavurer du tube multicouche ?
R : L'ébavurage est une étape indispensable si l'on veut sertir un tube multicouche. Cette opération ébavure le tube, donc enlève les éventuelles bavures suite à la coupe du tube et, permet d'introduire le tube dans le raccord sans risque d'abimer les 2 joints toriques internes.

Q n°502 : Quelles sont les normes de votre tube multicouche ?
R : Nos raccords possèdent un Avis Technique délivré par le CSTB, N°: 14/05-987*02. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr

Q n°503 : Puis-je utiliser vos raccords multicouche avec un tube de marque concurrente ?
R : L'avis technique délivré par le CSTB est pour l'ensemble tube + raccords. Si vous dissociez le système, la garantie ne pourra pas s'appliquer en cas de problème.

Q n°504 : Quel outil dois-je utliser pour sertir ce type de raccord ?
R : Pour sertir ces raccords, aucun outil particulier n'est nécessaire.

Q n°505 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes multicouche sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°506 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube multicouche, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au multicouche, par exemple.

Q n°507 : Comment faire pour dessertir un raccord sur le tube ?
R : L'avantage de ce type de raccord est qu'il sont démontable, sans endommager le tube.

Q n°508 : Que faire si le raccord a été exposé à une flamme?
R : Ce type de raccord n'est pas conçu pour être exposé à une flamme car celle-ci pourrait endommagée les joints toriques en caoutchouc situés sous la bague

Q n°509 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Raccords Multicouche 3/4 EK


Q n°510 : A quoi servent les raccords multicouche 3/4 EK ?
R : Ces raccords en laiton, permettent de lier 2 tubes multicouche ensemble ou à raccorder un appareil terminal au canalisations multicouche. L'avantage de ce type de raccord, c'est qu'il ne nécessite aucun outillage particulier.

Q n°511 : Quel est l'intérêt d'ébavurer du tube multicouche ?
R : L'ébavurage est une étape indispensable si l'on veut sertir un tube multicouche. Cette opération ébavure le tube, donc enlève les éventuelles bavures suite à la coupe du tube et, permet d'introduire le tube dans le raccord sans risque d'abimer les 2 joints toriques internes.

Q n°512 : Quelles sont les normes de votre tube multicouche ?
R : Nos raccords possèdent un Avis Technique délivré par le CSTB, N°: 14/05-987*02. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr

Q n°513 : Puis-je utiliser vos raccords multicouche avec un tube de marque concurrente ?
R : L'avis technique délivré par le CSTB est pour l'ensemble tube + raccords. Si vous dissociez le système, la garantie ne pourra pas s'appliquer en cas de problème.

Q n°514 : Quel outil dois-je utliser pour sertir ce type de raccord ?
R : Pour sertir ces raccords, aucun outil particulier n'est nécessaire.

Q n°515 : Quels outils puis-je utiliser pour cintrer le tube ?
R : Pour cintrer les tubes multicouche sans rique de les pincer, il est vivement conseillé d'utiliser des ressorts de cintrage (que nous commercialisons).

Q n°516 : Quels outils puis-je utiliser pour couper le tube ?
R : Pour couper le tube multicouche, il est indispensable d'utiliser une pince coupe-tube adaptée au multicouche, par exemple.

Q n°517 : Comment faire pour dessertir un raccord sur le tube ?
R : L'avantage de ce type de raccord est qu'il sont démontable, sans endommager le tube.

Q n°518 : Que faire si le raccord a été exposé à une flamme?
R : Ce type de raccord n'est pas conçu pour être exposé à une flamme car celle-ci pourrait endommagée les joints toriques en caoutchouc situés sous la bague

Q n°519 : Avez-vous une documentation complète sur votre tube multicouche ?
R : Notre tube possède un Avis Technique délivré par le CSTB. Vous pouvez le télécharger sur le site cstb.fr


Questions sur le produit : Réducteur de pression à piston


Q n°904 : A quoi sert le réducteur de pression ?
R : Le réducteur a pour fonction d'abaisser la pression du réseau pour avoir, en statique, à l'intérieur d'une habitation, 3 bar. Cette réduction de pression ne s'accompagne pas d'une modification du débit.

Q n°905 : Le réducteur de pression protège-t-il l'installation des surpressions ou des coups de bélier ?
R : Le réducteur agit sur la pression amont amont afin d'avoir une pression aval de 3 bar. Si une surpression survient, le Δp se retrouve sur la pression aval.

Q n°906 : Quelle pression peut-il supporter ?
R : La pression maximum d'utilisation est de 10 bar.

Q n°907 : Où dois-je installer mon réducteur sur mon installation ?
R : En tête d'installation, juste derrière le compteur d'eau. Ce type de réducteur est particulièrement adapté aux logements collectifs possèdant une pré-détente générale, chaque logement étant équipé, individuellement, d'un réducteur à piston.

Q n°908 : Dans quel sens dois-je poser mon réducteur ?
R : Le réducteur de pression est multi-position. Il fonctionne aussi bien horizontalement, que verticalement.

Q n°909 : Puis-je installer un manomètre sur mon réducteur ?
R : Une prise manomètre 8/13 est installée sous le réducteur. Le manomètre porte la référence 691-08.

Q n°910 : Comment puis-je raccorder mon réducteur ?
R : Le réducteur est, selon les références, double male, double femelle, ou avec écrou prisonnier. Il accepte donc un raccord fileté ou taraudé dans le diamètre indiqué.

Q n°911 : Comment puis-je régler mon réducteur ?
R : Le réducteur est pré-réglé à 3 bar pour une pression amont de 8 bar. Si le pré-réglage ne convient pas, il suffit de dévisser le bouchon supérieur et, avec une clé 6 pans, régler la pression aval.

Q n°912 : Quelle est la garantie sur ce type de matériel ?
R : Ce matériel est garanti 1 an à partir de la date de fabrication qui est gravée sur le corps du réducteur.


Questions sur le produit : Robinet MAL auto-perceur


Q n°913 : A quoi sert le robinet de machine à laver auto-perceur ?
R : Le robinet de machine à laver auto-perceur permet de créer un point d'alimentation d'eau sur une canalisation existante.

Q n°914 : Quel matériel peut-on brancher sur ce robinet ?
R : Ce robinet a été conçu pour l'alimentation en eau d'une machine à laver et/ou lave vaisselle. Maintenant, rien n'empêche d'alimenter n'importe quel matériel en aval de ce robinet.

Q n°915 : Peut-on faire circuler de l'eau chaude à travers ce robinet ?
R : Ce robinet a été conçu pour une alimentation en eau froide. Il peux supporter le passage d'eau chaude, notamment quand la machine à laver est alimentée par un chauffe-eau solaire.

Q n°916 : Sur quel type de tuyau puis-je installer ce robinet ?
R : Ce robinet a été conçu pour s'installer sur une canalisation en cuivre d'un diamètre extérieur de 10 à 16 mm. Il est fortement déconseillé pour les tuyaux en PE, PER, ou multicouche.

Q n°917 : Est-il possible d'installer ce robinet sous pression d'eau ?
R : L'intérêt de ce robinet est de pouvoir l'installer sous pression d'eau. Pas besoin de couper l'alimentation de l'habitation pour le poser.

Q n°918 : Une fois installer, puis-je démonter mon robinet ?
R : Une fois installé, il est fortement déconseillé de le démonter. Le risque est de ne pas pouvoir le repositionner exactement comme la première fois et de générer des fuites.

Q n°919 : Quels sont les différents filetages possibles ?
R : Comme ce robinet a été conçu pour l'alimentation d'une machine à laver, le filetage est unique, quelque soit les modèles: 20/27.

Q n°920 : L'eau fuit au niveau de la bride ?
R : La bride n'a pas été suffisamment serrée. Il suffit de resserrer la contre-bride sur la bride à l'aide des  vis prévues à cet effet.

Q n°921 : L'eau ne coule pas  ?
R : Le couteau n'a pas perforé complètement le tube. Pour cela, dévisser le contre-écrou totalement (doit toucher le corps du robinet) et tourner le robinet jusqu'à perforation totale.

Q n°922 : L'eau coule entre la bride et le robinet ?
R : Le contre-écrou n'a pas été serré. Il suffit de visser le contre-écrou au maximum. Celui-ci doit toucher la bride.


Questions sur le produit : Fixoplac


Q n°923 : A quoi sert le Fixoplac ?
R : Système de fixation murale destiné à alimenter des robinets en sortie de cloison creuse de type plaque de plâtre (BA13). En polymère technique de haute résistance, simple de mise en œuvre, il se pose de manière comparable à un boîtier électrique encastrable. Système innovant breveté, disponible en version double ou simple.

Q n°924 : Quelles sont les avantages de ce produit?
R : *Simple et rapide: On perce, on engage, on fixe le boitier, on raccorde, on vérrouille et c'est posé.                                        *Renforce la paroi: Système breveté qui garantit la fiabilité de l'installation dans le temps et un maintien parfait de la robinetterie. *Raccords visitables: La garantie décennale n'est plus en jeu, l'installation est garantie 2 ans seulement.                                                                                                                                

Q n°925 : Quelle est la garantie de ce produit ?
R : Ce produit est garantie 10 ans avec un Avis Technique délivré par le CSTB sur les raccords à sertir et à glissement.

Q n°926 : Sur quel type de cloison puis-je poser le Fixoplac ?
R : S’adapte à des épaisseurs de cloisons de 12,5 à 25mm (BA13 et BA26) grâce à un système de mâchoires mobiles qui viennent serrer la cloison. Pas d’entraxe fixe : les 2 appliques peuvent être utilisées quel que soit l’entraxe du mitigeur. Possibilité d’utiliser le système en sortie simple (robinet de machine à laver) ou double (mitigeur bain-douche).

Q n°927 : Le Fixoplac fragilise-t-il la cloison en Placoplatre ?
R : Le boîtier renforce la cloison autour du perçage : système breveté qui garantit la fiabilité de l’installation dans le temps

Q n°928 : Quel type de raccord puis-je monter ?
R : Solution avec raccords visitables quel que soit le type de raccordement  (glissement, sertir, compression).

Q n°929 : Comment est livré le fixoplac ?
R : Le système Fixoplac est proposé en kit dans une poche cavalier afin de bien visualiser le produit et les différents éléments qui le composent. La cartonette se trouvant dans le packaging comporte : - un gabarit de pose de 150mm pour le perçage. - une notice de montage claire et illustrée pour assurer une pose sans problème.

Q n°930 : Comment carreler autour du Fixoplac ?
R : Posez la faïence sur la paroi en ne laissant apparaître que les écrous de verrouillage.

Q n°931 : Quel est le diamètre du trou ?
R : Marquez l’emplacement voulu à l’aide du gabarit fourni et percez avec une scie cloche de 67mm afin de faire sortir les tubes PER d'environ 10cm du bord de la cloison.

Q n°932 : Je n'arrive pas à pousser le boitier pour que les oreilles s'écartent ?
R : Avant d'insérer le boitier dans la cloison, il est impératif de dévérouiller le fixoplac en tournant le compartiment dans le sens contraire des aiguilles d'une montre

Q n°933 : Je n'arrive pas à visser l'écrou sur le raccord ?
R : Le raccord est équipé d'un mépla pour son insertion dans le compartiment. Un fois le raccord convenablement posé, l'écrou est très facile à visser

Q n°934 : Je visse et j'ai l'impression de visser dans le vide ?
R : La distance entre le boitier et les oreilles est relativement importante (surtout en BA13). Il faut visser jusqu'au maintien du Fixoplac sur la cloison


Questions sur le produit : Vanne NF


Q n°1022 : Quelles sont les qualités de votre vanne NF ?
R : La certification NF impose un passage intégral, des résistances très importantes, à la pression (jusqu'à 100 bar), à l'endurance (des milliers de cycles dans des conditions de températures extrèmes), à la corrosion (test en brouillard salin pendant 250 heures)

Q n°1023 : Quelle est la largeur de votre gamme ?
R : Notre gamme est composée de vannes FF, MF, FF, de 12/17 à 15/21, avec manette plate ou papillon, avec ou sans purge.

Q n°1024 : Qui fabrique vos vannes ?
R : Nos vannes ont été concues et développées par nous, nous seuls avons démarché le CSTB pour l'obtention du NF

Q n°1025 : Comment est étanché l'axe de manœuvre ?
R : Par un presse-étoupe, pour une étanchéité renforcée.

Q n°1026 : Quelle est la pression nominale de vos vannes (PN) ?
R : Toutes nos vannes peuvent fonctionner sous 40 bar (PN40).

Q n°1027 : Quels diamètres avez-vous ?
R : Notre largeur de gamme s'étend de12/17 (3/8") à 33/42 (1"1/4)

Q n°1028 : Comment reconnait-on une vanne NF ?
R : La certification NF impose une couleur de manette verte. Notre vanne porte le nom de "Pro norm" qui est une marque déposée.

Q n°1029 : Avez-vous des manettes plates et des manettes papillon ?
R : Notre gamme comprend des vannes avec manettes plates et avec manettes papillon.

Q n°1030 : Avez-vous des vannes à purges ?
R : Notre gamme comprend des vannes à purge et des vannes sans purge. Les purges sont fournis en 8/13.

Q n°1031 : Les vannes génèrent-elles une perte de charge ?
R : Non, les vannes ne génèrent aucune perte de charge car elles sont à passage intégral.

Q n°1032 : Puis-je décaler ma manette de 90° ?
R : Oui, les manettes sont tenues par un écrou. Une fois enlevé, il est possible d'installer la manette par rotation de 90°.

Q n°1033 : Quelle est la température maximum d'utilisation ?
R : Les vannes sont conçues pour fonctionner avec de l'eau ou de l'air comprimé. La température maximum d'utilisation est de 90°C.

Q n°1034 : Peut-on utiliser vos vannes pour le gaz, la vapeur, des produits corrosifs, …. ?
R : Même si ces vannes possèdent des critères très qualitatifs, elles ne doivent pas être utilisées pour le gaz. Les domaines d'application sont: l'eau chaude et froide de chauffage, l'eau chaude et froide sanitaire, l'eau glacée (+ 5°C), l'air comprimé.

Q n°1035 : Quelle est la durée de garantie sur vos vannes ?
R : Nos vannes sont garanties 5 ans à partir de la date de fabrication gravée sur le corps.

Marque